Annonce : Tendances de la protection des données en 2021

La semaine dernière, Veeam se prévalait de publier l’étude indépendante la plus complète jamais consacrée à la protection des données. Une revendication justifiée à la lumière des rapports d’analystes qui interrogent habituellement 200 à 400 répondants objectifs, 300 étant la norme pour une étude lambda. Des rapports ambitieux portent parfois sur 600 à 800 répondants, voire 1 000. Veeam a confié à un cabinet d’études indépendant la réalisation d’une enquête anonyme auprès de 3 000 décideurs IT. Employés pour la plupart dans des entreprises de plus de 1000 salariés à travers 28 pays, ceux-ci influencent ou contribuent à la stratégie de protection des données de leur entreprise.

D’un point de vue statistique, est-il nécessaire d’interroger 3 000 personnes pour comprendre une tendance ? NON, pas vraiment, mais…

  • Vous devez interroger 3 000 personnes si vous souhaitez établir une répartition par pays et par région, afin de cerner les différents facteurs et défis qui existent en Amérique du Nord par rapport à l’Australie ou encore à l’Allemagne (et dans toutes les régions et les pays qui les séparent). Les équipes et les partenaires Veeam se répartissent 28 régions différentes pour que vous puissiez cerner les motivations de la protection des données dans votre zone du globe.
  • Vous devez interroger 3 000 personnes pour établir une répartition par secteur vertical afin de faire émerger ce qui motive les entreprises du secteur de la santé par rapport aux établissements financiers et aux services publics, par exemple. Nombre de secteurs et d’entreprises ont réagi face à la pandémie de Covid en tirant parti du cloud d’une nouvelle manière et cela impacte leur stratégie de protection des données. En l’espèce, cette étude inclut 259 établissements de santé, soit suffisamment pour produire un rapport à part entière (et statistiquement recevable) sur les tendances de la protection des données dans la santé en 2021. TADAM !

Les nombreuses manières de répartir les données permettent toutes à Veeam de comprendre quel objectif ses clients se sont fixé et à quelle vitesse ils souhaitent l’atteindre. Nous pouvons ainsi les aider tout au long de leur parcours et une fois cet objectif atteint. Le paysage de la protection des données se découpe en quatre catégories bien nettes :

  • les fournisseurs traditionnels spécialistes du datacenter,
  • les grosses start-ups qui jouent la carte de l’appliance,
  • les petites start-ups encore largement méconnues,
  • et Veeam.

Pour saisir la portée de cette étude, il suffit de comprendre une chose : le nombre de personnes interrogées pendant l’enquête est supérieur au nombre total des clients payants de certaines de ces grosses ou petites start-ups. #UnPointCTout

Chez Veeam, nous poursuivons un objectif : continuer de révolutionner le marché de l’IT en nous positionnant à la pointe de l’innovation dans le secteur de la protection des données. Nous restons fidèles à la même stratégie qu’à nos débuts, lorsque nous lancions la sauvegarde de VM dans le monde 100 % physique des datacenters d’hier. Veeam commercialise déjà des solutions spécifiques pour cinq clouds (Office 365, Azure, AWS, GCP et Kubernetes) et ce n’est pas fini. Pour anticiper l’évolution du marché, nous avons fait le choix de le comprendre, et cela passe par une étude stratégique à grande échelle. C’est notamment ce qui a motivé il y a trois ans le recrutement de deux analystes du secteur venus rejoindre l’équipe du directeur technique de Veeam avec leurs 30 années d’expérience du marché de la protection des données. C’est un privilège absolu pour moi de collaborer au quotidien, sur ce projet et sur d’autres, avec mon partenaire d’étude — et anciennement « Grand maître du Gartner MQ sur la sauvegarde » —, Dave Russell (@BackupDave).

Faut-il enquêter auprès de 3 000 personnes pour insérer un graphique marketing dans une feuille de calcul ou un webinaire ? Non, mais ce n’est pas ce qui motive Veeam. Nous nous intéressons à votre parcours IT pour pouvoir vous proposer une protection et une restauration fiables de vos données, où que vous en ayez besoin.

À la fin du premier trimestre 2021, Veeam a recueilli les réponses de plus de 5 500 personnes de profils différents, toutes impliquées dans une stratégie de protection des données sur une plateforme IT actuelle ou de nouvelle génération. D’ici la fin de l’année, nous aurons partagé les retours de près de 10 000 professionnels et décideurs IT indépendants et objectifs concernant leurs choix méthodologiques pour protéger les données. Si nous opérons ainsi, c’est parce que de vos stratégies IT dépend notre stratégie pour continuer de faire la course en tête. Il ne s’agit pas seulement de mettre au point des technologies innovantes, mais aussi d’exercer un leadership éclairé visant à faire évoluer la protection et la gestion des données au diapason de vos objectifs.

Si ce n’est déjà fait, je vous invite à consulter le Rapport sur les tendances de la protection des données en 2021.

N’oubliez pas non plus nos livestreams « Industry Insights » accessibles sur LinkedIn avec le hashtag #dataprotectionreport.

Et comme toujours, vous pouvez me contacter @JBuff — nous sommes prêts à vous aider.

V11

Eliminate Data Loss
Eliminate Ransomware

#1 Backup and Recovery

Start free trial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.