Liste complète des cas clients >
Le chimiste Arkema confie à Veeam Backup & Replication la protection des données de son data center Europe réparti sur deux sites distants avec un fort ratio de virtualisation
ARKEMA

Le chimiste Arkema confie à Veeam Backup & Replication la protection des données de son data center Europe réparti sur deux sites distants avec un fort ratio de virtualisation

Un incident sur l’un de nos serveurs d’impression, a confirmé la fiabilité des fonctions de réplication de Veeam Backup. En quelques minutes seulement le serveur répliqué à l’identique a démarré, prenant ainsi le relais du serveur nominal.

Nom de la société:

Premier chimiste français, acteur majeur de la chimie mondiale, Arkema invente chaque jour la chimie de demain. Ses solutions concrètes permettent de relever les défis du changement climatique, de l’accès à l’eau potable, des énergies du futur, de la préservation des ressources fossiles et de l’allègement des matériaux. Présent dans plus de 40 pays, le groupe compte un effectif de 15 800 personnes et 9 centres de recherche.

Challenge:

Identifier une solution spécifique à la virtualisation pour la sauvegarde et réplication de gros volumes de données entre deux sites distants.

Résultat:

  • Solution adaptée à un fort ratio de virtualisation.
  • Déduplication des données automatique.
  • Administration des sauvegardes et réplications de 2 sites distants à partir d’une console centralisée avec possibilité de transfert simple et rapide d’une configuration de sauvegarde d’un data center sur le second.
  • Restauration rapide d’une VM complète ou d’un objet individuel contenu dans cette VM à partir d’un fichier de sauvegarde.
  • Intégration du support d’Hyper-V dans la v6 permettrait de répondre au projet de rationnaliser l’ensemble des outils de sauvegarde des infrastructures virtuelles.

Le challenge

Le data center Europe d’Arkema basé à Lyon (Pierre-Bénite) comprend 75% des serveurs de l’ensemble du groupe. Réparti sur 2 sites distincts, il héberge plusieurs applications utilisées dans le monde entier. Le choix des matériels et solutions s’applique à l’échelle mondiale où l’on recense aujourd’hui 540 serveurs physiques et 870 virtuels majoritairement VMware et Hyper-V. La virtualisation a été massivement déployée en 2008 à l’issue d’une courte phase pilote couronnée de succès. Durant cette période de tests, Arkema a également qualifié et évalué une solution de sauvegarde spécifique aux infrastructures virtuelles selon des critères de performances, de facilité d’utilisation, de forte intégration avec VMware et de coût. En satisfaisant l’ensemble des pré-requis, Veeam Backup & Replication a fait d’emblée l’unanimité, les outils de sauvegarde traditionnels ne démontrant pas une maturité suffisante.

La solution

Veeam Backup & Replication, version Entreprise déployée au niveau du data center Europe d’Arkema, sauvegarde les données de 380 serveurs virtuels VMware. Avec environ 35 serveurs virtuels par serveur physique, le ratio de virtualisation d’Arkema s’avère élevé.

« Si en 2008 certains exprimaient des craintes, aujourd’hui la virtualisation acceptée par tous est devenue notre solution par défaut, » confie Bertrand Sève, responsable des infrastructures serveur du Groupe Arkema. « Les responsables applicatifs notamment, initialement réticents, ont très vite perçu les bénéfices de cette nouvelle technologie et surtout les meilleures performances de haute disponibilité ».

Très simple à installer et à utiliser, l’outil de Veeam a permis aux équipes techniques d’être immédiatement opérationnelles.

« Tout nouvel arrivant dans l’équipe s’approprie instantanément l’outil de Veeam contrairement à d’autres solutions de sauvegarde du marché souvent plus compliquées à appréhender, » souligne M. Sève.

Chaque jour, Veeam Backup & Replication sauvegarde une volumétrie serveur de 30 To de données. En prévention d’un incident sur le data center principal, toutes les machines virtuelles (VMs) les plus critiques sont ensuite répliquées sur une autre infrastructure identique prête à redémarrer en cas de besoin. Il s’agit d’une réplication croisée entre deux data centers en production distants d’environ 15 kms et sur lesquels est réparti l’ensemble des charges des serveurs. Le serveur de sauvegarde de chacun des deux sites réplique les données, qui sont au préalable automatiquement dédupliquées, vers le serveur de sauvegarde de l’autre site via un réseau FC inter-salles.

Les bénéfices

L’administration des sauvegardes et réplication s’effectue à partir d’une console centrale localisée sur l’un des deux data centers. Dans ce contexte d’architecture distribuée, cette même console permet de transférer de façon simple et rapide une configuration de sauvegarde d’un data center sur le second pour une prise en charge des jobs de sauvegarde d’un site par l’autre site.

Les performances de Veeam Backup & Replication sont au coeur de la satisfaction d’Arkema. Les opérations de sauvegarde et de restauration ne génèrent aucun arrêt ou ralentissement d’activité des serveurs. La déduplication des données intégrée permet de réduire la volumétrie de sauvegarde, ce qui facilite des réplications rapides via un réseau FC inter-salles, et réduit considérablement les besoins en bande passante et en ressources de stockage.

Veeam Backup & Replication permet de restaurer rapidement une VM complète ou un objet individuel contenu dans cette VM à partir d’un fichier de sauvegarde.

« Un incident sur l’un de nos serveurs d’impression, a confirmé la fiabilité des fonctions de réplication de Veeam Backup. En quelques minutes seulement le serveur répliqué à l’identique a démarré, prenant ainsi le relais du serveur nominal.» confie M. Sève.

Veeam Backup & Replication fournit des rapports quotidiens avec une vision claire sur l’état des jobs de sauvegarde et génère des alertes qui signalent les anomalies ou problèmes d’exécution.

Arkema s’appuie également sur les fonctionnalités avancées de Veeam Reporter pour publier des rapports mensuels, utilisés pour suivre les évolutions des performances des infrastructures virtuelles et planifier les ressources. Des analyses de tendances et recommandations permettent d’anticiper et de justifier des investissements en nouvelles ressources telles que mémoire, disques, serveurs et en développement d’infrastructure.

Avec la disponibilité de la v6 de Veeam Backup & Replication, les serveurs Hyper-V en place dans toutes les usines et sauvegardés par un outil de sauvegarde tiers pourraient prochainement passer sous la protection de Veeam, l’objectif global d’Arkema étant de rationnaliser l’ensemble de ses outils de sauvegarde.

Rating: 5 / 5 ( 1 votes cast)

Pourquoi Veeam ?

Essayez maintenant

Comment acheter

Pourquoi choisir les solutions Veeam

Veeam ONE
gratuite de 30 jours
Licences et achat