Assistance téléphonique commerciale: +33 (805) 080 476 | 08:00 - 18:00 CET | ENG, DEU, FRA, RUS
Français
Livre blanc

Virtualiser Exchange 2016: la bonne manière !

Michael van Horenbeeck, Microsoft Certified Solutions Master, an Exchange Server MVP

Virtualiser Exchange 2016: la bonne manière !
Please rate how helpful this article was to you:
5 out of 5 based on 1 ratings
Thank you for helping us improve!
An error occurred during voting. Please try again later.
Publication: février, 2017

Bien que Microsoft Exchange Server et la virtualisation soient utilisés depuis longtemps, la virtualisation d’Exchange reste encore vivement débattue. Il en est ainsi parce que les meilleures pratiques et les recommandations sur la manière de bien virtualiser Exchange du point de vue de l’hyperviseur ne correspondent pas aux idées de Microsoft. En conséquence, les administrateurs font souvent l’expérience d’un vide qui les pousse à se demander quelle est la meilleure approche.

Dans ce livre blanc, l’auteur vous explique comment optimiser la virtualisation d’Exchange en suivant la pérennité du déploiement — indépendamment de la plateforme sous-jacente. Bien qu’il existe de très bonnes raisons de ne pas virtualiser ici, il est important de ne pas oublier que dans les bonnes conditions, Exchange est un candidat idéal pour la virtualisation.

Vous découvrirez comment virtualiser Exchange 2016 de manière optimale du point de vue des applications. Vous trouverez également diverses recommandations et divers exemples, ainsi que les raisons pour lesquelles ces recommandations sont si importantes. Malgré un risque potentiel de conflit entre recommandations, il existe une marge de manœuvre suffisante pour tirer parti des meilleures caractéristiques de la virtualisation.

Après avoir lu ce livre blanc, vous saurez :

  • quand virtualiser et quand ne pas virtualiser ;
  • déployer un serveur Exchange 2016 virtualisé correctement, selon les meilleures pratiques de Microsoft ;
  • protéger vos données au moyen des fonctionnalités intégrées d’Exchange et les restaurer facilement avec Veeam® Backup & Replication™.

Bien que Microsoft Exchange Server et la virtualisation soient utilisés depuis longtemps, la virtualisation d’Exchange reste encore vivement débattue. Il en est ainsi parce que les meilleures pratiques et les recommandations sur la manière de bien virtualiser Exchange du point de vue de l’hyperviseur ne correspondent pas aux idées de Microsoft. En conséquence, les administrateurs font souvent l’expérience d’un vide qui les pousse à se demander quelle est la meilleure approche.

Dans ce livre blanc, l’auteur vous explique comment optimiser la virtualisation d’Exchange en suivant la pérennité du déploiement — indépendamment de la plateforme sous-jacente. Bien qu’il existe de très bonnes raisons de ne pas virtualiser ici, il est important de ne pas oublier que dans les bonnes conditions, Exchange est un candidat idéal pour la virtualisation.

Vous découvrirez comment virtualiser Exchange 2016 de manière optimale du point de vue des applications. Vous trouverez également diverses recommandations et divers exemples, ainsi que les raisons pour lesquelles ces recommandations sont si importantes. Malgré un risque potentiel de conflit entre recommandations, il existe une marge de manœuvre suffisante pour tirer parti des meilleures caractéristiques de la virtualisation.

Après avoir lu ce livre blanc, vous saurez :

  • quand virtualiser et quand ne pas virtualiser ;
  • déployer un serveur Exchange 2016 virtualisé correctement, selon les meilleures pratiques de Microsoft ;
  • protéger vos données au moyen des fonctionnalités intégrées d’Exchange et les restaurer facilement avec Veeam® Backup & Replication™.
Please rate how helpful this article was to you:
5 out of 5 based on 1 ratings
Thank you for helping us improve!
An error occurred during voting. Please try again later.
À propos de l’auteur