Assistance téléphonique commerciale: +33 (805) 080 476 | 08:00 - 18:00 CET | ENG, DEU, FRA, RUS
Français

Parc du Futuroscope

Company:

Créé en 1987, le Futuroscope est le second plus important parc de loisir français en termes de fréquentation totale, avec, à ce jour, 50 millions de visiteurs depuis son ouverture. Il est le troisième en termes de fréquentation annuelle avec 1,850 million de visiteurs. Situé près de la ville de Poitiers, en Nouvelle-Aquitaine, il propose des attractions sur le thème de la technologie et des sciences. Son effectif est de 400 salariés permanents (plus des saisonniers). Son CA était de 100 M€ en 2016.

Challenge:

Réduire le temps entre deux sauvegardes pour éviter de perdre des réservations en cas d’incident.

Results:

  • Les systèmes sont plus souvent disponibles pour servir les clients
  • Les réglementations de sécurité sont mieux respectées
  • Les informaticiens peuvent se consacrer à des tâches à plus forte valeur ajoutée

About Scasicomp:

Depuis 1994, SCASICOMP, expert de l’Infra-Data développe sa vocation exclusive dans l’évolution des infrastructures de datacenters, la gestion et la sécurisation des données.

Le Défi Économique

Deuxième plus important parc de loisirs en France en termes de fréquentation, le Futuroscope accueille 1, 850 million de visiteurs par an auxquels il propose des attractions et animations sur le thème du futur. Le bon fonctionnement des caisses est particulièrement critique pour le parc. « Nous avons 150 caisses, réparties entre la billetterie, les restaurants et les boutiques, auxquelles il faut ajouter les systèmes de réservation en ligne. Ensemble, ils enregistrent les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires que nous générons par an. Si un client ne pouvait être servi efficacement en caisse ou si un système perdait les données de réservation, cela impacterait l’image de marque de notre parc. Ce que nous voulons à tout prix éviter car nous basons notre réputation sur une très grande satisfaction de nos visiteurs », dit Fabrice Gagnaire, le DSI-adjoint du Futuroscope.

Auparavant, il fallait à son équipe au moins quatre heures pour remettre en route un système défectueux. « Le problème n’est pas tant de réparer le poste serveur en lui-même. Les incidents arrivent plutôt sur les bases de données auxquelles l’utilisateur accède. Or, ce sont des incidents complexes car il faut éviter toute perte de données sur des systèmes qui sont tous interfacés entre eux », précise Fabrice.

Le Futuroscope prend d’autant moins la question de la fiabilité de ses systèmes à la légère qu’il est soumis, en plus, à des réglementations imposées. « Nous sommes une filiale de la Compagnie des Alpes, elle-même filiale de la Caisse des Dépots (qui gère également le Parc Astérix, le parc France Miniature et le musée Grévin de Paris), laquelle est cotée en bourse. Nous avons donc des obligations légales de sécurisation de notre SI pour valider l’exactitude de notre comptabilité. Nous proposons aussi un site marchand qui doit respecter des normes de sécurité et de fiabilité pour les paiements bancaires. Au final, il faut que nos systèmes informatiques soient fiables pour lutter contre la malveillance, contre les incendies ou contre les catastrophes naturelles », indique Fabrice Gagnaire.

Le Futuroscope a toujours été à l’avant-garde des technologies pour assurer la sécurité de ses systèmes. Il s’appuie depuis plus de 10 ans pour ce faire sur l’accompagnement et le savoirfaire de Scasicomp. Cet intégrateur indépendant, expert des infrastructures de datacenters, a notamment été précurseur sur des techniques pointues comme la déduplication du stockage. Le Futuroscope a commencé par virtualiser ses serveurs sur VMware, pour pouvoir les redéployer plus rapidement en cas d’incident. Puis, il a fait l’acquisition d’une nouvelle baie de stockage HPE 3PAR permettant la gestion de SnapShots pour avoir une copie de secours de toutes ses bases de données en quelques secondes plutôt qu’en plusieurs heures. « Le système des snapshots était une belle innovation technique dans le principe, car il nous permettait théoriquement d’effectuer des sauvegardes plus souvent et donc de réduire la fenêtre de backups. Mais il imposait restaurer à chaque incident une grosse volumétrie de données. Nous devions donc trouver une solution qui soit aussi performante pour restaurer nos données au fichier près », indique Fabrice Gagnaire.

La Solution Avec La Technologie De Veeam Et Les Compétences De Scasicomp

Fort de son savoir-faire dans la sécurisation de la donnée, Scasicomp oriente alors la DSI du Futuroscope vers les solutions de sauvegarde de Veeam. « Nous avons mis en avant les outils Veeam, conçus nativement pour les environnements virtuels, simples à utiliser, et permettant de piloter à la fois leur ferme de serveurs VMware ESXi et leur baie de stockage», indique Catherine Saindon, responsable commerciale région Ouest chez Scasicomp.

« Nous n’avons pas droit à l’erreur sur les questions de sécurité. Nous avons passé un an à aller à la rencontre d’autres clients de notre partenaire Scasicomp qui sauvegardaient déjà leur SI avec Veeam. Je témoigne que nous avons très consciencieusement choisi cette solution. » se félicite pour sa part Fabrice Gagnaire. Il ajoute que ses tests ont systématiquement montré que les outils de Veeam permettaient d’effectuer des sauvegardes plus rapides et de les restaurer plus efficacement.

Une fois la solution choisie, son intégration est rapide. Scasicomp propose au Futuroscope une infrastructure composée de licences Veeam Backup & Replication Enterprise Plus et d’une baie NetApp ESeries pour héberger les sauvegardes puis la déploie. « Nous avons activé la sauvegarde Veeam sans aucune coupure de service sur nos systèmes. De plus, comme nous avons travaillé en étroite collaboration avec Scasicomp durant le déploiement, nous n’avons ainsi pas eu besoin de formation. La solution de Veeam est vraiment très simple à appréhender. » se réjouit Fabrice Gagnaire.

Dans la pratique, l’équipe de Fabrice Gagnaire a installé Veeam sur un serveur depuis lequel elle définit ses politiques de sauvegarde. Le logiciel est livré avec des plugins qui lui permettent de dialoguer directement avec les hyperviseurs ESXi, mais aussi de piloter et absorber les SnapShots de leur baie de stockage. « Là aussi, il faut insister sur la simplicité du produit : il est toujours problématique d’installer et de configurer quelque chose par-dessus un ESXi ou un système de stockage. Là, tout se fait simplement: j’ai défini dans l’interface de Veeam que je voulais sauvegarder toutes les heures le système de réservation, toutes les 12 heures le système de partage des fichiers et tous les jours le reste. Ensuite, VMWare et la baie de stockage préparent aux heures indiquées les snapshots correspondants à chaque LUNs, puis Veeam les sauvegarde sur la baie NetApp. C’est extrêmement simple », témoigne-t-il.

La restauration des informations de type fichiers partagés est simple et efficace : « quand, par exemple, je veux récupérer une liste de tarifs Excel qui a été effacée par mégarde, je me connecte sur l’interface de Veeam, je choisis une date à laquelle je sais que ce fichier existait encore, Veeam m’affiche l’état de mes données à ce moment-là et je n’ai plus qu’à cocher le fichier que je veux retrouver pour restauration immédiate », dit-il. Selon lui, la manipulation est si facile qu’il projette même à l’avenir de déléguer la restauration des fichiers au helpdesk, pour soulager les équipes de la DSI.

Les Résultats

  • Les systèmes sont plus souvent disponibles pour servir les clients.
    Grâce à Veeam, la sauvegarde entière du serveur de partage des fichiers ne dure plus que 40 minutes, alors qu’elle prenait 9 heures auparavant. Par ailleurs, la sauvegarde incrémentale de ce même système qui a lieu toutes les 12 heures se termine en 9 minutes, alors qu’elle s’étendait sur 3 heures auparavant.
  • Les réglementations de sécurité sont mieux respectées.
    La DSI du Futuroscope a profité du temps de maintenance économisé pour sauvegarder le système de réservation, le plus critique, une fois toutes les heures ouvrées au lieu d’une fois par jour, afin d’en augmenter la fiabilité de données de restauration les plus récentes possibles.
  • Les informaticiens peuvent se consacrer à des tâches à plus forte valeur ajoutée.
    La compatibilité de Veeam Backup & Replication Enterprise Plus avec les snapshots a permis de réduire les stratégies de sauvegarde à seulement trois règles faciles à éditer alors que les informaticiens devaient auparavant passer de nombreuses heures à maintenir 80 scripts complexes.
Parc du Futuroscope
Please rate how helpful this article was to you:
4.6 out of 5 based on 4 ratings
Thank you for helping us improve!
An error occurred during voting. Please try again later.