+33 (805) 080 476 | 08:00 - 18:00 CET
FR

Modernisation de la sauvegarde

Comprendre le ROI de la protection des données « pour les nuls » (en anglais)

Pourquoi une mise à niveau de la production impose la modernisation de la protection

Rien de tel pour ralentir les nouveaux déploiements en production que de découvrir qu’une mise à niveau de la production fait régresser d’une bonne protection vers une absence de protection (ou une incapacité de restauration) :

  • lorsque vous optez pour une infrastructure convergée ou hyperconvergée, vos sauvegardes traditionnelles en environnement virtuel deviennent inadéquates ;
  • lorsque vous modernisez vos plateformes de stockage, vos sauvegardes, snapshots et réplications ne fonctionnent plus si elles sont exécutées par des mécanismes distincts ;
  • lorsque vous passez d’un serveur Exchange local à un serveur Office 365, la plupart des solutions de sauvegarde ne suivent pas.
modernizin-backup-block-1.png

Des SLA inatteignables avec une sauvegarde traditionnelle

Les SLA (contrats de niveaux de service) nécessitent d’associer la puissance des sauvegardes, des snapshots, des réplicas et des fonctionnalités de supervision des systèmes. Alors que les temps de restauration permis par les fonctionnalités traditionnelles se comptent en heures ou en jours, les SLA se mesurent en minutes. Pour satisfaire leurs exigences de disponibilité, les entreprises de toutes tailles ont aujourd'hui besoin de solutions de protection des données modernes associées à une expérience éprouvée de l’entreprise.
icon-hierarchy.svg

Écart de disponibilité

Il existe un écart de disponibilité dans quatre entreprises sur cinq : leur système IT ne sera pas restauré aussi rapidement que l’exige leur direction.

icon-checkboxes.svg

Les responsables IT plus exigeants

Seuls 15 % des responsables informatiques se déclarent très satisfaits de la capacité de leur équipe à restaurer les données. Dans six entreprises sur sept, les professionnels de l’informatique savent qu’un meilleur moyen existe.

icon-cloud-recover.svg

Sauvegarder aussi le cloud

L’IaaS (Infrastructure as a Service) ainsi que le SaaS (Software as a Service) doivent être sauvegardés, tout comme les serveurs physiques et virtuels locaux.

icon-puzzle.svg

Sauvegarder ne suffit pas

Les entreprises ne peuvent pas attendre la fin des restaurations pour que leurs équipes puissent reprendre leurs activités. Elles doivent plutôt tirer parti d’une association orchestrée de snapshots, de réplicas et de sauvegardes.

INSTANT VM RECOVERY

La collaboration s’impose entre les acteurs techniques, opérationnels et financiers

Trop souvent, les informaticiens raisonnent exclusivement en termes d’objectif de temps de restauration et de délai optimal de reprise d’activité, tandis que les opérationnels se débattent avec les contrats de niveau de service, les analyses d'impact commercial et autres évaluations des risques, et que les financiers se préoccupent seulement du coût total de possession et du retour sur investissement. Pour les aider à se comprendre mutuellement, Veeam a commandé cet ouvrage « pour les nuls » permettant de calculer le véritable coût des temps d’arrêt.
wp-cover-dummies.png

Veeam offre aux professionnels de l'informatique une évaluation gratuite de 30 jours avec accès à toutes les fonctionnalités du produit

Démarrez votre période d’évaluation et constatez par vous-même comment Veeam fonctionne

Pour en savoir plus sur les moyens de moderniser la protection des données dans votre environnement

Contactez un conseiller en disponibilité Veeam aujourd’hui
Nous contacter
En soumettant vos informations personnelles, vous êtes soumis à la politique de confidentialité de Veeam.

Merci.
Un conseiller en disponibilité Veeam vous contactera dans les meilleurs délais.