Assistance téléphonique commerciale: +33 (805) 080 476 | 08:00 - 18:00 CET | ENG, DEU, FRA, RUS
Français

Quelles sont les nouveautés
de Veeam Backup & Replication 9.5

Veeam® Backup & Replication™ 9.5, un composant de Veeam Availability Suite™, assure l’hyper-disponibilité de TOUS les workloads (virtuels, physiques et cloud) à partir d’une console d’administration unique. Il offre la gestion intelligente des données et répond aux exigences de l’entreprise hyper-disponible en matière de réduction de la complexité et d’amélioration des performances par rapport à la sauvegarde traditionnelle. La liste suivante énumère les nouvelles fonctionnalités et caractéristiques les plus importantes de la 9.5 et de ses mises à jour.

Veeam Backup & Replication 9.5 Update 3a : quelles nouveautés ?

Poursuivant nos efforts de R&D, nous avons répondu aux commentaires de nos clients en apportant plusieurs améliorations et correctifs à Veeam Backup & Replication 9.5 Update 3a. Les mises à jour les plus importantes sont énumérées ci-dessous.
Plateformes prises en charge
  • Prise en charge de VMware vSphere 6.7. Comprend la nouvelle version HTML5 du plug-in vSphere Web Client pour Veeam Backup & Replication et la compatibilité NBD/NBDSSL asynchrone pour des performances de lecture accrues du mode de transport réseau avec ESXi 6.7.
  • Prise en charge préliminaire de VMware vSphere 6.5 U2. Cette mise à jour règle tous les problèmes de compatibilité de l’U2 qui peuvent être réglés par Veeam. Cependant, le code d’ESXi 6.5 U2 présente une régression majeure qui entraîne des échecs aléatoires de l’API vSphere durant les périodes de charge élevée sur les CPU hôtes, donc la défaillance possible de diverses fonctionnalités de Veeam Backup & Replication. VMware travaille actuellement à la résolution de ces problèmes dont la correction nécessitera très probablement une nouvelle build d’ESXi 6.5 U2.
  • VMware vCloud Director 9.1. L’Update 3a apporte la compatibilité avec les fonctionnalités existantes de prise en charge de vCloud Director.
  • Prise en charge de VMware Cloud sur AWS version 1.3 et compatibilité préliminaire prête à l’emploi avec les futures mises à jour de VMC grâce à la suppression de la condition de correspondance des versions d’API.
  • Microsoft Windows Server 1803. L’Update 3a prend en charge les systèmes Windows Server 1803 en tant que machines virtuelles invitées, pour l’installation des composants distants de Veeam Backup & Replication et en tant que contrôleur de domaine de Veeam Explorer™ pour Microsoft Active Directory.
  • Microsoft Windows Server Hyper-V 1803. L’Update 3a prend en charge Hyper-V 1803 en tant qu’hôte d’hyperviseur avec prise en charge du traitement des VMs version matérielle 8.3.
  • Prise en charge de Microsoft System Center Virtual Machine Manager 1801
  • Mise à jour d’avril 2018 de Microsoft Windows 10. Comprend la prise en charge en tant que machines virtuelles invitées, pour l’installation de Veeam Backup & Replication et de tous ses composants.
VMware vSphere
  • Amélioration des performances des modes de transport Direct Storage Access (DirectSAN) et Virtual Appliance (Hot Add) pour les configurations d’infrastructure de sauvegarde, grâce à l’optimisation des interactions avec la mémoire système.
Microsoft Azure
  • Nouvelle prise en charge de Direct Restore to Microsoft Azure pour les environnements avec connectivité ExpressRoute ou VPN de site à site vers Azure, cas dans lequel il est possible que les appliances proxy et auxiliaires disposent uniquement d’adresses IP privées. Pour activer cette fonctionnalité, créez une valeur de registre AzurePreferPrivateIpAddressesForProxyandLinuxAppliance (DWORD = 1) sous la clé HKLM\SOFTWARE\Veeam\Veeam Backup and Replication sur le serveur de sauvegarde.
Restauration au niveau des fichiers pour Linux
  • Prise en charge de la préservation Linux SUID et SGID pour l’opération « Copy To ».
  • Prise en charge des volumes Btrfs situés sur un volume LVM.
Intégrations aux stockages primaires
  • L’installation des plug-ins Universal Storage API sur chaque console de sauvegarde (en plus du serveur de sauvegarde) n’est plus obligatoire.
  • Les tâches de sauvegarde de snapshots vCloud Director seuls sont désormais compatibles avec toutes les intégrations de stockage prenant en charge les tâches de snapshots seuls. Auparavant, cette fonctionnalité existait uniquement pour NetApp.
  • L’intégration Cisco HyperFlex ne supprimera plus le snapshot sentinelle de base pendant l’exécution de chaque tâche pour améliorer la performance du traitement et réduire la charge sur le stockage.
Bande
  • Amélioration de l’énumération dans les tâches de copie des sauvegardes sur bande portant sur un grand nombre de fichiers.

Veeam Backup & Replication 9.5 Update 3 : quelles sont les nouveautés ?

Administration intégrée de Veeam Agent pour Microsoft Windows et Veeam Agent pour Linux

L’Update 3 permet de réduire la complexité de la protection des données et d’améliorer la facilité d’utilisation grâce à l’intégration directe de capacités de sauvegarde à base d’agents dans la console de Veeam Backup & Replication. Cela permet aux utilisateurs d’administrer les sauvegardes par hyperviseur et par agent au moyen d’une console unique et de protéger ainsi les workloads virtuels, physiques et cloud. Cette nouvelle fonctionnalité comprend les capacités suivantes :

  • Un panneau de contrôle unique pour la disponibilité des workloads virtuels, physiques et cloud. Gardez un contrôle complet de la protection des données de TOUS vos workloads de manière native grâce à la console de Veeam Backup & Replication. Administrez facilement les sauvegardes et les fonctionnalités de restauration avancées indépendamment de l’emplacement du workload protégé (virtuel, physique ou cloud).
  • Déploiement centralisé des agents de sauvegarde. Assurez-vous qu’aucun ordinateur Windows ou Linux ne reste sans protection en déployant de manière centralisée Veeam Agent pour Microsoft Windows et Veeam Agent pour Linux avec la détection automatisée des hôtes au moyen de groupes de protection dynamiques basés sur les conteneurs Active Directory, ou de fichiers CSV exportés depuis votre système CMDB existant.
  • Prise en charge des clusters de basculement Windows Server. Protégez vos clusters de basculement Microsoft Windows Server stratégiques, y compris les clusters de basculement SQL Server et les groupes de disponibilité Always-On SQL Server de manière cohérente au niveau des transactions et tirez parti de toute la puissance des technologies de restauration granulaire de Veeam en ce qui concerne les fichiers invités et les objets applicatifs. 
Protection de Veeam Cloud Connect contre les pirates internes

Assurez la restauration de vos données à la suite d’une cyberattaque grâce à un fournisseur de services Veeam Cloud Connect qui protège vos données contre les attaques de pirates internes.

Les fournisseurs de services qui utilisent Veeam Cloud Connect peuvent désormais activer la protection des sauvegardes de leurs utilisateurs contre les suppressions accidentelles ou malveillantes directement depuis la console de l’utilisateur. Ces suppressions sont souvent effectuées par des pirates qui ont violé le périmètre réseau de l’utilisateur et obtenu des informations d’identification au moyen d’une attaque en force brute (avec l’intention de déployer un ransomware sur les serveurs de production) ou par un employé mécontent disposant des privilèges nécessaires pour administrer Veeam Backup & Replication. 

Taguage de l’emplacement des données
Assurez la conformité en matière de souveraineté des données requise par diverses réglementations telles que le Règlement général sur la protection des données (RGPD) en taguant les objets de l’infrastructure de production et de l’infrastructure de sauvegarde par emplacement. Les tags d’emplacement sont utilisables pour empêcher les erreurs accidentelles lors de la configuration des tâches de sauvegarde et de réplication ou de l’exécution de restaurations déplacées. Ils émettent un avertissement quand une action peut entraîner une violation de souveraineté des données. De plus, les nouveaux rapports de Veeam ONE utilisent les données de localisation géographique pour contribuer à démontrer la conformité.
Intégration IBM Spectrum Virtualize

Réduisez l’incidence sur les environnements de production et atteignez des objectifs de temps de restauration et des délais de reprise d’activité plus courts grâce à l’intégration à IBM Storwize, IBM SAN Volume Controller (SVC) et à tout autre système de stockage IBM Spectrum Virtualize tel que Lenovo Storage V Series ou IBM/Cisco VersaStack. Cette nouvelle intégration prend en charge les fonctionnalités suivantes :

  • Sauvegarde à partir de snapshots de baie de stockage : limitez l’impact des activités de sauvegarde sur votre environnement VMware en récupérant les données de vos machines virtuelles (VMs) directement à partir des snapshots de baies de stockage primaires
  • Veeam Explorer™ pour Storage Snapshots : restaurez rapidement et efficacement des objets individuels ou des VMs entières à partir de snapshots de baie de stockage.
  • On-Demand Sandbox™ depuis les Snapshots de baie de stockage : utilisez les snapshots présents sur vos systèmes de stockage pour créer des copies entièrement isolées de votre environnement de production en quelques clics et bénéficiez de fonctions de développement, de test et de dépannage rapides et faciles.
  • Orchestration des snapshots : améliorez vos RPOs et limitez radicalement les pertes de données potentielles en utilisant des jobs de type « snpashot-only » pour créer des points de restauration plus fréquents sous forme de snapshots de stockage primaires consistants au niveau des applications ou en cas de panne — ou conservez les snapshots créés par les tâches de sauvegarde régulières selon une rétention distincte, en tant que sauvegarde supplémentaire.
API universelle d’intégration au stockage

Étendez la disponibilité et améliorez les objectifs de temps de restauration et les délais optimaux de reprise d’activité au moyen des intégrations aux stockages principaux des leaders du stockage avec des plug-ins connectés à une API universelle d’intégration aux stockages comprise dans Veeam Backup & Replication à partir de cette mise à jour.

Cette API permet aux partenaires sélectionnés de concevoir des intégrations de leurs systèmes de stockage primaires aux fonctionnalités avancées de Veeam Backup & Replication tirant parti des snapshots de baie de stockage (comme expliqué dans la section IBM Spectrum Virtualize ci-dessus). L’Update 3 offre actuellement les intégrations aux snapshots de baie de stockage pour VMware par l’intermédiaire des plug-ins tiers suivants.

Veeam Backup & Replication 9.5 Update 3 comprend des centaines d’autres améliorations et de correctifs dont les plus importants sont énumérés dans les notes de publication KB2353.

Veeam Backup & Replication 9.5 Update 2 : quelles sont les nouveautés ?

Intégration à Cisco HyperFlex

Réduisez les temps de sauvegarde et de restauration et améliorez les performances globales grâce à Backup from Storage Snapshots avec l’infrastructure hyperconvergée (HCI) Cisco HyperFlex. Les principaux avantages comprennent :

  • Des délais optimaux de reprise d’activité améliorés. Backup from Storage Snapshots permet d’exécuter une sauvegarde à tout instant et à toute fréquence, réduisant ainsi les risques de perte de données.
  • Une incidence réduite sur l’environnement de production. L’exigence de création de snapshots de VM natifs est supprimée et les conséquences associées des opérations de suppression des snapshots sont éliminées. Cela permet de réduire considérablement l’impact sur les VMs de production pendant la fenêtre de sauvegarde.
  • Une sauvegarde sans agent prenant en charge les applications pour de nombreuses applications telles que Microsoft Active Directory, Exchange, SharePoint, SQL Server et Oracle.
Veeam Backup Remote Access
Veeam Backup Remote Access donne aux partenaires Veeam Cloud & Service Provider (VCSP) la possibilité de fournir de nouveaux services d’infogérance en permettant au personnel de support du VCSP de se connecter à distance au serveur de sauvegarde d’un utilisateur au moyen de la console de Veeam Backup & Replication et du client Remote Desktop par l’intermédiaire du tunnel Cloud Connect existant, sans besoin d’établir une connexion VPN au préalable. Cela permet de dépanner et d’administrer à distance les tâches de sauvegarde et de réplication de l’utilisateur — et le serveur de sauvegarde lui-même.
Prise en charge des Veeam Agents
Assurez la sauvegarde ininterrompue de vos workloads physiques et cloud vers une cible Veeam avec la prise en charge complète des dernières versions de Veeam Agent pour Microsoft Windows 2.0 et de Veeam Agent pour Linux 1.0 Update 1.
Veeam Backup & Replication 9.5 Update 2 comprend plus de 300 autres améliorations et correctifs dont les plus importants sont énumérés dans les notes de publication KB2283.

Veeam Backup & Replication 9.5 Update 1 : quelles sont les nouveautés ?

Prise en charge de VMware vSphere 6.5

L’update 1 est consacrée à la prise en charge complète de VMware vSphere 6.5 et notamment des nouvelles fonctionnalités majeures suivantes de la plateforme :

  • Prise en charge des VMs chiffrées. VMware vSphere 6.5 introduit les VMs avec disques chiffrés. Les VMs peuvent être sauvegardées en modes de transport hot-add et réseau (NBD) uniquement. Le mode hot-add nécessite que le proxy de sauvegarde lui-même soit une VM chiffrée
  • Prise en charge VMFS6 et des VVOLs 2.0. VMware vSphere 6.5 introduit les nouvelles versions de VMFS et des VVOLs (Virtual Volumes) qui sont entièrement prises en charge par cette mise à jour. La prise en charge des fonctionnalités avancées telles que Backup from Storage Snapshots et Veeam Explorer pour Storage Snapshots pour les VMs avec disques virtuels sur datastores VMFS 6 est incluse.
  • Prise en charge de virtual hardware version 13. VMware vSphere 6.5 introduit une nouvelle version matérielle des VMs qui augmente certains maximums de configuration et offre la possibilité d’ajouter des contrôleurs NVMe à une VM. Cette mise à jour permet de traiter de telles VMs.
Intégration des Veeam Agents pour Linux

L’Update 1 permet aux utilisateurs de tirer pleinement parti des repositories de sauvegarde Veeam en tant qu’emplacements cibles pour vos tâches Veeam Agent pour Linux. Utiliser un repository de sauvegarde Veeam comme cible de vos tâches de sauvegarde apporte les fonctionnalités supplémentaires suivantes :

  • Supervision centralisée. Effectuez une supervision et une administration de base de toutes vos sauvegardes entrantes, avec notification du statut de sauvegarde des agents par e-mail.
  • Protection hors site. Acheminez vos sauvegardes d’agents hors site sur disque, sur bande ou même vers un fournisseur de services Veeam Cloud Connect au moyen des tâches Backup Copy et Backup to Tape.
  • Chiffrement de la sauvegarde. Désormais, les utilisateurs peuvent chiffrer les sauvegardes d’agents stockées dans les repositories de sauvegarde Veeam. Toutes les fonctionnalités standard de chiffrement Veeam sont prises en charge pour les sauvegardes de postes de travail, y compris la protection contre la perte des mots de passe.
  • Exportation de disques. Exportez le contenu des disques physiques depuis la sauvegarde vers des fichiers de disque virtuel VMDK/ VHD/VHDX.
Veeam Backup & Replication 9.5 Update 1 comprend plus de 300 autres améliorations et correctifs dont les plus importants sont énumérés dans les notes de publication KB2222.

Veeam Backup & Replication 9.5 : quelles sont les nouveautés ?

Améliorations de l’évolutivité d’entreprise

La croissance exponentielle des données et de la fourniture de services IT force les entreprises de toutes tailles à repenser leurs stratégies de disponibilité. Grâce à une multitude de nouvelles améliorations destinées aux grandes entreprises, Veeam permet une évolution plus efficace, indépendamment de la taille de l’environnement et du nombre de VMs.

Les technologies d’accélération de la sauvegarde doublent les performances I/O et écourtent les fenêtres de sauvegarde jusqu’à cinq fois tout en réduisant la charge sur le stockage principal, le stockage de sauvegarde et les serveurs vCenter. Les fonctionnalités comprennent :

  • Extracteur de données avancé. Améliore jusqu’à deux fois la performance des sauvegardes pour les disques virtuels individuels situés sur les stockages principaux de niveau entreprise. De plus, il réduit considérablement la charge sur le stockage principal grâce au nombre limité d’opérations I/O nécessaires pour effectuer une sauvegarde, ce qui améliore sa disponibilité pour les workloads de production. L’extracteur de données avancé est disponible pour la plateforme VMware et les modes de traitement suivants : sauvegarde à partir de snapshots de baie de stockage, Virtual Appliance (hot-add) et Direct NFS.
  • Cache d’infrastructure VMware vSphere. Maintient un miroir de la topologie de l’infrastructure vSphere en RAM pour accélérer considérablement le démarrage des tâches (création de la liste de VMs) et la réactivité de l’interface utilisateur lors de l’exploration de l’infrastructure virtuelle. Cette approche permet d’alléger la charge d’un serveur vCenter et le rend plus disponible pour exécuter ses fonctions essentielles de gestion de l’infrastructure. Elle améliore aussi le taux de réussite des sauvegardes dans les environnements où les tâches expireraient ou échoueraient souvent en raison de la surcharge du serveur vCenter. Le cache est actualisé en temps réel par l’intermédiaire d’un abonnement au vCenter Server infrastructure change events.
  • Requêtes d’infrastructure vSphere hautement optimisées. Contribuent à assurer que les requêtes de l’API vSphere s’exécutent plus rapidement et à minimiser la charge sur vCenter Server lorsqu’une récupération complète de la topologie de l’infrastructure vSphere est nécessaire. Par exemple, cela s’avère utile après le redémarrage d’un serveur de sauvegarde ou du service Veeam Broker (le service hébergeant le cache de l’infrastructure vSphere).
Les technologies d’accélération de la restauration, et notamment la logique sur mesure pour les disques bruts ainsi que le stockage avec déduplication et la bande améliorent considérablement la performance de restauration des VMs indépendamment du scénario, y compris :
  • Instant VM Recovery® qui améliore la performance jusqu’à trois fois en fonction du scénario. La plupart des améliorations sont observées lors de la restauration simultanée de VMs multiples à partir de chaînes de fichiers de sauvegarde par VM.
  • Le traitement en parallèle de la restauration complète de VMs qui permet la restauration simultanée de plusieurs disques, de manière similaire à la sauvegarde. Cette technique est automatiquement employée pour toutes les cibles de sauvegarde sur disque sauf le stockage avec déduplication Dell EMC Data Domain.
  • Les restaurations accélérées Data Domain qui utilisent une logique sur mesure pendant la sauvegarde et la restauration pour assurer la performance maximale de la restauration complète des VMs. Une partie de cette logique introduit des changements dans la manière dont les sauvegardes sont créées sur le stockage Data Domain. Ainsi, la majeure partie de l’augmentation de performance est constatée sur les sauvegardes nouvellement créées.
  • Restauration directe à partir de la bande. Désormais, les utilisateurs peuvent effectuer la restauration complète des VMs directement à partir de la bande sans nécessité de placer d’abord les fichiers de sauvegarde des VMs dans un stockage intermédiaire. Cela améliore le RTO et élimine le besoin de trouver une cible avec suffisamment d’espace disque libre pour accueillir tous les fichiers de sauvegarde requis pour effectuer la restauration. Exécuter une restauration au moyen d’une cible intermédiaire reste possible lorsque vous devez restaurer un grand nombre de VMs à partir du même fichier de sauvegarde. Dans ce cas, la restauration via une cible intermédiaire peut améliorer les temps de restauration.
Améliorations du moteur. Veeam Backup & Replication 9.5 comprend également une large gamme d’améliorations supplémentaires qui permettent aux utilisateurs d’évoluer vers les environnements de très grande taille en gardant l’efficacité du traitement de tâches contenant des milliers de VMs ou des millions de fichiers.
  • Les optimisations majeures de la base de données de configuration permettent l’exécution plus rapide des requêtes. Elles réduisent simultanément la charge du serveur SQL back-end et améliorent considérablement la réactivité de l’interface utilisateur et la performance des tâches. Étant donné qu’une partie de ces optimisations tire parti des capacités avancées uniquement disponibles à partir de SQL Server 2008, SQL Server 2005 n’est plus utilisé pour la base de données de configuration.
  • Le traitement accéléré des métadonnées améliore la performance des tâches contenant des VMs avec un grand nombre d’applications prises en charge ainsi que des applications nécessitant le stockage de grandes quantités de métadonnées dans la sauvegarde (par exemple, un serveur Microsoft SharePoint avec des milliers de sites). 
  • Les commandes spécifiquement conçues de l’interface utilisateur améliorent la réactivité. Elles réduisent également la charge de la base de données de configuration sur les grilles comportant des dizaines de milliers d’objets (par exemple, quand un utilisateur clique sur le nœud Backups de l’arborescence d’administration).
  • La performance File to Tape est améliorée jusqu’à 50 fois lors du traitement de grandes quantités de fichiers de très petite taille. À charge égale, cela permet d’augmenter la rapidité jusqu’à 50 % par rapport aux meilleures solutions traditionnelles de sauvegarde sur bande. Le nouveau moteur a été testé sur 20 millions de fichiers par tâche et permet aux utilisateurs de protéger efficacement leurs données non structurées sur bande ou dans les cibles VTL.
Intégration avancée au Resilient File System (ReFS) de Windows Server 2016. Le nouveau système de fichiers ReFS 3.1 offre des performances et une efficacité de la capacité améliorées pour les jeux de données à grande échelle tout en assurant la résilience des données de sauvegarde et la protection des applications stratégiques au moyen de :
  • La technologie de clonage rapide qui permet une création et une transformation des fichiers de sauvegardes synthétiques complètes jusqu’à 20 fois plus rapides pour des fenêtres de sauvegarde plus courtes et une charge considérablement moindre sur le stockage de sauvegarde. La performance de la sauvegarde et de la restauration peut être encore améliorée au moyen de la hiérarchisation automatique des stockages fournie par une cible de sauvegarde Storage Spaces Direct avec un tier SSD.
  • La consommation réduite de stockage de sauvegarde avec technologie de sauvegarde complète « spaceless » qui évite les doublons et se traduit pour une archive grand-père/père/fils (GFS) par une consommation d’espace disque qui rivalise avec celles des appliances de stockage avec déduplication De plus, à la différence des stockages avec déduplication, en intégrant la déduplication logicielle et le chiffrement aux capacités ReFS avancées, ces économies d’espace de stockage restent constantes pour les fichiers de sauvegarde chiffrés.
  • L’intégrité assurée des archives de sauvegardes et la prévention de l’altération silencieuse des données (« bit rot ») par la supervision et le reporting proactif de l’altération des données au moyen des flux d’intégrité de données ReFS, dont la réparation automatisée et transparente des blocs de données endommagés des fichiers de sauvegarde pendant la restauration ou pendant les analyses périodiques du programme de nettoyage des données ReFS grâce aux miroirs et aux jeux de parité de Storage Spaces. 

L’intégration ReFS avancée exige une cible de sauvegarde Windows Server 2016 sur un volume local ou un dossier partagé. Une cible de sauvegarde doit être créée après la mise à niveau vers la version 9.5. De plus, les fichiers de sauvegarde doivent être créés sur le volume ReFS par la tâche de sauvegarde au lieu d’être copiés depuis une autre cible.

Toutes les améliorations de l’évolutivité d’entreprise sont disponibles dans les trois éditions du produit ainsi que dans Veeam Backup Free Edition.

Intégration complète aux technologies de datacenter Microsoft 2016

La PLEINE intégration de Veeam aux technologies de datacenter Microsoft 2016 permet de moderniser les plateformes de cloud privé et les applications d’entreprise grâce à la prise en charge complète de : 

  • Windows Server 2016, ce qui permet aux utilisateurs d’installer les composants de Veeam Backup & Replication et de protéger les VMs Windows Server 2016 avec un traitement prenant en charge les applications et une indexation du système de fichiers invité. Le tout sans nécessiter de connexion réseau directe aux VMs Windows 10 ou Windows Server 2016 traitées et en tirant parti des nouvelles fonctionnalités de PowerShell Direct.
  • Microsoft Hyper-V 2016 et Microsoft System Center Virtual Machine Manager 2016 (SCVMM), y compris : 
    • Prise en charge de la nouvelle infrastructure de sauvegarde Hyper-V 2016 qui ne dépend pas des snapshots de volume pris par les fournisseurs VSS logiciels ou matériels coordonnés avec le traitement VSS invité. Cela permet d’améliorer considérablement le taux de réussite des sauvegardes Hyper-V dans les environnements de grande taille et les environnements à haute charge. Il convient de remarquer que les modes de sauvegarde on-host et off-host restent compatibles avec la nouvelle infrastructure.
    • Prise en charge du Resilient Change Tracking (RCT) d’Hyper-V pour réduire la complexité en éliminant le besoin d’exécuter un driver de filtre supplémentaire dans la partition parente pour le suivi des blocs modifiés relatif aux sauvegardes, aux réplicas et aux restaurations. À la différence de la solution propriétaire de suivi des blocs modifiés de Veeam, RCT est également compatible avec les stockages SMB3 tiers.
    • Prise en charge des hôtes Microsoft Hyper-V installés sur Nano Server avec mode de sauvegarde on-host et prise en charge de Storage Spaces Direct permettant aux utilisateurs de déployer immédiatement l’architecture Hyper-V 2016 recommandée par Microsoft et de réduire ainsi l’encombrement des datacenters.
  • Applications d’entreprise Microsoft 2016. La compatibilité avec les versions 2016 des applications d’entreprise Microsoft est également assurée. Elle permet un traitement prenant en charge les applications pour Active Directory, Exchange, SharePoint et SQL Server ainsi que des restaurations de niveau objet au moyen des Veeam Explorers™ correspondant à chaque application pour assurer une restauration ultrarapide avec des RTOs inférieurs à 15 minutes. 

Toutes les fonctionnalités sont disponibles dans toutes les éditions du produit, y compris Veeam Backup Free Edition

Veeam Restore to Microsoft Azure

Veeam Restore to Microsoft Azure offre la restauration dans le cloud pour les sauvegardes créées par TOUT produit Veeam, en optimisant l’allocation des ressources pour améliorer l’évolutivité et l’efficacité de l’informatique tout en minimisant les coûts d’exploitation et en limitant les dépenses d’investissement. Il permet aux utilisateurs de prendre leurs workloads locaux et de les restaurer ou de les faire migrer vers Azure au moyen d’un processus de conversion P2V ou V2V automatisé. Les utilisateurs peuvent :

  • restaurer rapidement les VMs, serveurs physiques et postes de travail Windows et Linux vers Azure pour minimiser les perturbations de l’activité ;
  • effectuer les migrations planifiées des workloads de leur site vers le cloud pour réduire les contraintes liées aux ressources locales ;
  • créer facilement un environnement de test sur Azure pour le développement et les tests. Par exemple, les utilisateurs peuvent tester des correctifs et des mises à jour pour atténuer les risques associés au déploiement des nouvelles versions d’applications.

Par comparaison avec l’aperçu technologique de l’appliance Veeam Restore to Microsoft Azure lancée en mars 2016, les nouvelles fonctionnalités suivantes ont été ajoutées :

  • Restaurez directement à partir d’une interface utilisateur sans avoir besoin de déployer une appliance Azure, d’y copier les fichiers de sauvegarde ou d’administrer le processus dans une interface utilisateur distincte. Désormais, les utilisateurs peuvent simplement effectuer un clic droit sur n’importe quelle sauvegarde et la restaurer directement sur Azure.
  • Restaurez vos sauvegardes d’ordinateurs Linux créées par Veeam Backup & Replication et Veeam Agent pour Linux, y compris les conversions UEFI/BIOS automatisées.
  • Effectuez des restaurations en parallèle pour une restauration plus rapide des ordinateurs comportant plusieurs disques.
  • Le proxy Azure accélère les restaurations jusqu’à 10 fois en optimisant les transferts de données vers le datacenter Azure. En tirant parti de la technologie Veeam Cloud Connect, les transferts de données sont effectués au moyen d’un port unique utilisant une connexion TLS chiffrée. Cela simplifie les configurations de pare-feu et supprime le besoin d’établir des connexions VPN vers Azure. Il suffit de quelques clics pour déployer la VM proxy Azure directement à partir de l’interface utilisateur de Veeam. De plus, elle peut être désactivée automatiquement après une durée d’inactivité donnée afin de réduire les coûts de consommation d’Azure. L’utilisation du proxy Azure est facultative
  • Une intégration plus poussée à Azure comprend l’installation automatisée d’Azure Virtual Machine Agent pour VMs Windows, l’activation des règles de pare-feu Windows pour Remote Desktop et la prise en charge du nouveau modèle de déploiement d’Azure Resource Manager.
Veeam Restore to Microsoft Azure est disponible dans toutes les éditions du produit, y compris Veeam Backup Free Edition.
Restauration instantanée à partir de TOUTE sauvegarde

Veeam a inventé Instant VM Recovery. Aujourd’hui, nous introduisons Instant Recovery pour les ordinateurs physiques ! Veeam Backup & Replication 9.5 permet aux utilisateurs d’effectuer des restaurations instantanées de postes de travail et de serveurs physiques dans une VM Hyper-V. Cela donne la capacité  :

  • d’activer immédiatement un serveur physique en panne à partir d’une sauvegarde et gagner ainsi du temps pour en effectuer le dépannage ou se procurer les composants de remplacement ;
  • d’exécuter des ordinateurs portables perdus directement à partir de leur dernière sauvegarde jusqu’à se procurer un matériel de remplacement, en offrant aux utilisateurs l’accès par l’intermédiaire d’une connexion RDP depuis tout client dynamique compatible avec RDP (un smartphone ou une tablette par ex.) ;
  • en association avec Veeam Cloud Connect, les grandes entreprises et les prestataires de services peuvent administrer la reprise après incident (PRA) complète de bureaux distants et de sites de clients en activant les sauvegardes fournies au datacenter principal par Veeam Cloud Connect sous forme de VMs Hyper-V.

Instant Recovery est compatible avec les sauvegardes créées par Veeam Endpoint Backup™ FREE 1.5. Cependant, il fonctionne de manière optimale avec Veeam Agent pour Windows 2.0 ou les versions ultérieures en raison des informations complémentaires relatives à l’ordinateur recueillies pendant la sauvegarde.

Instant Recovery est disponible dans toutes les éditions du produit, y compris Veeam Backup Free Edition. Veuillez remarquer que cette fonctionnalité nécessite Microsoft Hyper-V. Si vous ne disposez pas d’une infrastructure Hyper-V, il vous suffit d’activer le rôle Hyper-V sur le serveur de sauvegarde lui-même.

Intégration aux snapshots Nimble Storage

Prolongeant les intégrations existantes à Hewlett Packard Enterprise (HPE), NetApp et Dell EMC, Veeam étend sa compatibilité directe avec les snapshots de baie de stockage aux utilisateurs Nimble Storage. Il les aide à réduire l’incidence sur les environnements de production et atteindre des objectifs de temps de restauration et des délais optimaux de reprise d’activité (RTPO™) plus courts avec :

  • Backup from Storage Snapshots. Diminuez l’impact supplémentaire des activités de sauvegarde sur votre stockage de production en récupérant les données de vos VMs à partir des snapshots du stockage principal et des réplicas situés sur le stockage secondaire.
  • Veeam Explorer pour Storage Snapshots. Restaurez rapidement et efficacement des objets applicatifs individuels, des fichiers du guest OS ou des VMs entières à partir des snapshots du stockage principal et de leurs copies répliquées sur les systèmes de stockage secondaires, qu’ils aient été créés par une tâche Veeam ou par la planification native des snapshots
  • On-Demand Sandbox™ depuis les Snapshots de baie de stockage. Utilisez les snapshots présents sur vos systèmes de stockage principaux et secondaires pour créer des copies entièrement isolées de vos environnements de production en quelques clics pour vos besoins de test, de développement et de dépannage.

L’intégration aux snapshots Nimble Storage nécessite l’édition Enterprise Plus, à l’exception de Veeam Explorer pour Storage Snapshots qui est disponible dans toutes les éditions du produit, y compris Veeam Backup Free Edition.

Prise en charge améliorée de VMware vCloud Director pour les prestataires de services.

Assurer l’efficacité et l’agilité de l’informatique exige une nouvelle approche des modèles d’infrastructure en mode SaaS (IaaS) pour les maintenir Always-On. Simplifiez l’administration, augmentez l’efficacité et améliorez la confidentialité en offrant à vos utilisateurs vCloud Director un portail de sauvegarde et de restauration en libre-service basé sur Veeam Backup Enterprise Manager, avec :

  • Authentification vCloud et access scoping intégrés permettant aux utilisateurs de continuer à utiliser leurs informations d’identification vCloud Director existantes pour le portail en libre-service et limitant la sauvegarde et la restauration aux seules VMs de leurs entreprises respectives. Cela améliore l’expérience utilisateur et réduit également les coûts pour le prestataire de services étant donné que tout changement relatif aux utilisateurs (désactivation, changement de mot de passe ou ajout de nouvelles vApps ou VMs) est immédiatement reflété sur le portail. 
  • Sauvegarde en libre-service permettant aux utilisateurs de garder un meilleur contrôle de leurs sauvegardes grâce à la gestion des tâches existantes et la création de nouvelles tâches. La configuration des tâches est simplifiée. Les utilisateurs ont seulement besoin de choisir les VMs pour lesquelles exécuter la sauvegarde, ainsi que les paramètres essentiels tels que les informations d’identification de l’invité, la rétention et les notifications. Les utilisateurs ne peuvent pas accéder aux paramètres avancés tels que la sélection du mode de sauvegarde ou de la cible qui sont administrés par les prestataires de services au moyen de modèles de tâches.
  • Restauration en libre-service permettant aux utilisateurs d’employer une large gamme d’options de restauration des VMs actuellement fournies par Veeam Backup Enterprise Manager, y compris objets applicatifs, fichiers du guest OS, restauration complète de VMs et de vApps. Ces restaurations peuvent désormais être effectuées facilement, en quelques clics seulement, par les utilisateurs eux-mêmes, ce qui améliore les RTOs et réduit les coûts pour les prestataires de service.

L’accès au portail de sauvegarde et de restauration en libre-service nécessite l’édition Enterprise Plus.

Autres améliorations

En conséquence de nos efforts de recherche et de développement incessants et en réponse aux commentaires de nos clients, Veeam Backup & Replication 9.5 comprend aussi une gamme complète de nouvelles fonctionnalités et améliorations dont les plus importantes sont énumérées ci-dessous. Toutes les améliorations sont disponibles dans toutes les éditions du produit comportant la fonctionnalité correspondante, sauf indication contraire.
Moteur

Traitement en parallèle des sauvegardes par VM. Les contrôles d’intégrité et les opérations de compactage traiteront désormais chaque chaîne de fichiers de sauvegarde en parallèle en cas d’utilisation des chaînes de fichiers de sauvegarde par VM.

Affinité de proxy. Ce nouveau paramètre de cible de sauvegarde permet aux utilisateurs de spécifier les proxies de sauvegarde autorisés à effectuer les sauvegardes et les restaurations vers et à partir de la cible choisie. Cette fonctionnalité est utile dans divers scénarios, dont la conservation du trafic dans les limites de multiples appliances de sauvegarde tout-en-un. Cette fonctionnalité est disponible dans les éditions Enterprise et Enterprise Plus uniquement.

Vérification de rétention après échec d’une tâche de sauvegarde. Les tâches appliqueront désormais une stratégie de rétention même si la sauvegarde elle-même échoue. Cela permettra aux clients utilisant des cibles de sauvegarde saturées de diminuer la rétention dans la configuration des tâches et d’appliquer les nouveaux paramètres pour pouvoir créer de nouvelles sauvegardes. Il convient cependant de remarquer que les tâches de sauvegarde en mode incrémentiel perpétuel direct sont incapables de supprimer les sauvegardes les plus anciennes en raison de l’exigence de fusion complète des fichiers de sauvegarde.

Amélioration de la rétention GFS. Pour réduire l’espace disque nécessaire sur les cibles d’archivage, la plus ancienne sauvegarde complète GFS sera désormais supprimée avant la clôture d’un nouveau fichier de sauvegarde complète GFS et la création d’une nouvelle sauvegarde synthétique complète.

Améliorations des performances de tâche de copie des sauvegardes. Les tâches de copie des sauvegardes doivent maintenant s’initialiser beaucoup plus vite et ne plus entraîner de charge sur les infrastructures virtuelles grâce à l’obtention des informations nécessaires sur les VMs traitées à partir de la base de données de configuration au lieu de l’infrastructure.

Réseaux préférentiels pour Linux. Désormais, les paramètres de réseau préférentiel s’appliquent aussi aux serveurs administrés s’exécutant sous Linux

Limitation de bande passante réseau pour Quick Migration. Les opérations Quick Migration respecteront désormais les règles de limitation de bande passante du réseau.

Rétention des données d’audit de restauration. Les événements d’audit des opérations de restauration respecteront désormais les règles générales de rétention des événements pour éviter de saturer la base de données de configuration. 

Composants tiers actualisés. Plusieurs composants tiers du moteur ont été actualisés pour une meilleure stabilité et une meilleure sécurité, en particulier pour remédier aux plus récentes vulnérabilités d’OpenSSL.

vSphere

Priorité Direct NFS par rapport à Hot-Add. Pour empêcher les problèmes de blocage des VMs provoqués par l’ajout à chaud de disques virtuels situés sur un partage NFS, l’équilibrage de charges intelligent ne tirera pas parti des proxies Virtual Appliance (hot add) tant qu’un proxy Direct NFS au moins sera utilisable.

Prise en compte de l’emplacement des proxies Direct NFS. Désormais, l’équilibrage de charges intelligent sélectionne les meilleurs proxies Direct NFS en fonction du nombre de sauts jusqu’au datastore et offre ainsi une sélection optimale des proxies dans les environnements distribués.

Sélection des disques en mode thick. Les utilisateurs peuvent maintenant choisir le type de disque thick (lazy zeroed ou eager zeroed) lors de l’exécution d’une restauration complète de VM ou de la configuration d’une tâche de réplication. Préserver le type du disque source permettra aussi d’établir la distinction et de préserver le type de disque thick approprié.

Équilibrage du nombre de réplicas de VMs. Lors de la réplication vers un cluster, chaque VM réplica est maintenant créée sur l’hôte comportant le moins grand nombre de VMs enregistrées au moment de la création de la VM réplica.

Augmentation de la limite de connexions NBD. La limite traditionnelle du nombre maximum de disques virtuels traités par transport NBD a été augmentée de 7 à 28 pour ESXi 5.0 et les hôtes ultérieurs, d’après leurs différences d’architecture relatives au traitement des connexions NFC.

Hyper-V
Améliorations de performance. Le traitement des tâches d’hôtes Hyper-V traditionnels (2012 R2 et versions antérieures) devrait maintenant s’initialiser jusqu’à 2 fois plus vite grâce à l’accélération des opérations de création de la liste de VMs, d’énumération CSV et de récupération des propriétaires de VMs.
Remappage VLAN. Ajout de la capacité de mapper les VLANs sur les réseaux virtuels selon les règles de l’assistant de création de tâches de réplication.
Intégrations aux stockages primaires
Sélection de protocole. Avec les stockages principaux prenant en charge plusieurs protocoles (FC/iSCSI/NFS), les utilisateurs peuvent désormais choisir les protocoles utilisés par Veeam pour empêcher les tâches de sauvegarde de tenter de se connecter au stockage par l’intermédiaire d’interfaces indésirables.
Sélection de proxy. Les utilisateurs peuvent désormais choisir les proxies de sauvegarde à utiliser pour relancer l’analyse du stockage et effectuer leurs sauvegardes à partir des opérations relatives aux snapshots de baie de stockage.
Dell EMC Data Domain
Prise en charge de DD OS 5.7. Mise à jour du SDK DDBoost vers la version 3.1 pour prendre en charge DD OS 5.7
HPE 3PAR StoreServ
Virtual Domains. Nouvelle prise en charge de la fonctionnalité 3PAR Virtual Domains
Taguage VLAN. Nouvelle prise en charge de la fonctionnalité de marquage VLAN 3PAR iSCSI
HPE StoreOnce

Limites augmentées. Le nombre maximal d’incréments d’une chaîne de sauvegarde dépend désormais du modèle StoreOnce utilisé pour la cible de sauvegarde au lieu d’être limité à sept pour tous les modèles StoreOnce.

Contrôle du trafic. La capacité de vérifier les sommes de contrôle du trafic Catalyst et les paramètres de compression dans l’assistant StoreOnce a été ajoutée pour permettre l’optimisation de ces paramètres pour le réseau utilisé pour la sauvegarde et la copie. 

Contrôle du mode de bande passante. Le mode de bande passante Catalyst est essentiellement basé sur la configuration du stockage Catalyst au lieu d’être forcé en bande passante élevée.

Améliorations Catalyst sur FC. La fiabilité des connexions Catalyst sur FC vers StoreOnce en cas d’utilisation de toutes les connexions FC disponibles a été accrue.

Mise à jour de Catalyst. Le logiciel StoreOnce Catalyst intégré à la version 9.5 a été mis à jour vers la récente version 3.14 et comporte diverses optimisations de performance.

NetApp

Prise en charge de Data ONTAP 9.0. Nouvelle prise en charge de NetApp Data ONTAP version 9.0

Prise en charge des LIF de données. Backup from Storage Snapshots récupérera désormais le LIF (interface logique) de données des disques virtuels appartenant au nœud de cluster NetApp hébergeant les disques virtuels traités, et non le LIF le plus rapide. Cela supprimera la charge superflue sur le nœud comportant le LIF le plus rapide, ainsi que sur le réseau en cluster.

Prise en charge de SVM Root Volume Protection. Nouvelle prise en charge de la fonctionnalité Clustered Data ONTAP 8.3 SVM Root Volume Protection.
Scale-out Backup Repository™
Expansion temporaire. Les utilisateurs de l’édition Enterprise peuvent désormais ajouter une quatrième extension, même si trois extensions au maximum peuvent être en ligne simultanément, la quatrième restant en mode maintenance. Cela permettra d’étendre la capacité de la cible de sauvegarde évolutive en attachant une unité de stockage de plus grande taille, suivie par l’évacuation des sauvegardes de la plus petite.
Traitements prenant en charge les applications

Prise en charge d’Oracle sur SUSE. Nouveaux traitements prenant en charge les applications et relecture des journaux de sauvegarde pour les serveurs Oracle installés sur SUSE Linux Enterprise Server (SLES) versions 11 et 12.

Prise en charge d’Oracle Data Guard. Nouveaux traitements prenant en charge les applications et relecture des journaux de sauvegarde pour les serveurs Oracle utilisant Data Guard.

Prise en charge de Veeam Backup pour Microsoft Office 365. Nouveaux traitements prenant en charge les applications des serveurs Veeam Backup pour Microsoft Office 365.
Restauration au niveau fichier

Prise en charge d’OES 2015. Nouvelle prise en charge des restaurations au niveau fichier à partir de volumes NSS 64 bits et des volumes NSS AD sur Open Enterprise Server 2015.

Informations d’identification pour copie. Une tentative de restauration de fichiers vers un dossier partagé nécessitant des informations d’identification demandera désormais aux utilisateurs leurs informations d’identification pour la restauration de niveau fichier multi-SE.

Performance de la restauration au niveau des fichiers. Performance de la restauration au niveau des fichiers Windows augmentée jusqu’à 3 fois selon les scénarios.
SureBackup
Rôles de contrôleur de domaine. Nouveaux rôles de contrôleur de domaine Active Directory dédiés indiquant aux tâches SureBackup® d’effectuer des restaurations de contrôleur de domaine en mode autoritaire ou non autoritaire.
Veeam Backup pour Office 365. Nouveau rôle dédié pour serveurs Veeam Backup pour Microsoft Office 365.
Veeam Explorers

Chargement différé des bases de données. Tous les Veeam Explorers monteront désormais les fichiers de base de données à partir desquels restaurer en fonction des besoins, par opposition au montage automatique de toutes les bases de données connues au démarrage.

Optimisation des flux de trafic. Le trafic de restauration ne transite plus par la console, mais va directement du serveur contenant la cible de montage au serveur de destination.

Interface utilisateur améliorée. Tous les Veeam Explorers comportent maintenant des rubans d’outils contextuels.
Veeam Explorer pour Microsoft Active Directory
Prise en charge des services d’annuaire de Windows Server 2016. Nouvelle prise en charge de la restauration Active Directory au niveau objet à partir de forêts s’exécutant au niveau fonctionnel 2016 (y compris restauration de mots de passe de comptes d’utilisateurs et d’ordinateurs).
Liens à durée limitée. De manière unique, la prise en charge de la restauration des liens à durée limitée, une nouvelle fonctionnalité de Windows Server 2016 Directory Services, comprend l’exportation vers un fichier LDF, une fonctionnalité non disponible dans l’utilitaire LDIFDE natif.
Veeam Explorer pour Microsoft Exchange
Restauration à partir du dossier Purges. Nouvelle prise en charge de la restauration des objets à partir du dossier Purges utilisé par Exchange lorsque les fonctionnalités Litigation Hold ou de restauration d’objet unique sont activées. Veeam Explorer présentera ces objets dans les dossiers de boîte aux lettres Litigation Hold Items et In-Place Hold Items de l’arborescence.
Prise en charge de Veeam Backup pour Microsoft Office 365. Nouvelle prise en charge de la restauration des bases de données d’archivage (fichiers .ADB) créées par Veeam Backup pour Microsoft Office 365 — aussi bien à partir de fichiers locaux que par connexion directe à un serveur d’archivage.
Veeam Explorer pour Microsoft SharePoint
Prise en charge de SharePoint 2016. Nouvelle prise en charge de la restauration au niveau des objets à partir des bases de données de contenus Microsoft SharePoint 2016.
Rapport de restauration de site. Nouveau rapport de restauration de site détaillant le statut de restauration de chaque objet
Veeam Explorer pour Microsoft SQL Server

Prise en charge de SQL Server 2016. Nouvelle prise en charge de la restauration au niveau des bases de données, des tables et des objets SQL à partir de Microsoft SQL Server 2016.

Prise en charge de types de tables supplémentaires. Nouvelle prise en charge de la restauration des objets SQL à partir des types de tables suivants : table temporelle avec version gérée par le système, table optimisée en mémoire (OLTP en mémoire) et table de fichiers.

Améliorations des performances de restauration. Performances de restauration des bases de données améliorée jusqu’à 3 fois dans tous les scénarios de déploiement SQL Server, dont les blob stores.
Veeam Explorer pour Oracle
Restauration des paramètres dynamiques. Nouvelle prise en charge de la restauration des paramètres dynamiques de bases de données.
Améliorations des performances de restauration. Temps de restauration des bases de données légèrement amélioré grâce à l’accélération d’opérations spécifiques relatives à leur gestion.
Veeam Backup Enterprise Manager  

Améliorations de l’évolutivité. Le moteur d’Enterprise Manager a été massivement optimisé pour les environnements de très grande taille et testé sur des bases de données contenant un million de points de restauration. De plus, la performance du reporting, la réactivité de l’interface utilisateur de type Web et les temps d’enregistrement du nouveau serveur de sauvegarde ont été considérablement améliorés pour les grands environnements.

Restauration des bases de données Oracle. La fonctionnalité de restauration d’objets applicatifs en libre-service a été étendue à la restauration des bases de données par les administrateurs délégués.

Améliorations de la restauration des objets de boîte aux lettres Exchange. Nouvelle détection automatique des serveurs CAS et logique de traitement des certificats améliorée.

Capacités de libre-service améliorées. Compte tenu de l’introduction d’un portail de sauvegarde et de restauration en libre-service pour vCloud Director, de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées à l’interface utilisateur Web d’Enterprise Manager. Elles permettent des opérations Quick Backup sur l’onglet VMs ainsi que la suppression de tâches de sauvegarde, de fichiers de sauvegarde et du contenu de VMs individuelles des fichiers de sauvegarde multi-VMs.

Restauration au niveau fichier en 1 clic pour les sauvegardes par agents. La recherche dans les catalogues des systèmes de fichiers invités et la restauration au niveau des fichiers en 1 clic sont désormais possibles pour les sauvegardes créées par Veeam Agent pour Microsoft Windows 2.0 et Veeam Agent pour Linux 1.0.

Recherche simultanée dans les catalogues. Plusieurs utilisateurs de l’interface Web peuvent désormais effectuer des recherches dans les catalogues des systèmes de fichiers invités sans éprouver de délais d’expiration fréquents.

Veeam Cloud Connect (pour les clients)

Traitements en parallèle. Les clients peuvent désormais sauvegarder ou répliquer plusieurs VMs et disques en parallèle, selon la limite de tâches simultanées paramétrée par le prestataire de services, ce qui améliore la performance des tâches sur les liaisons rapides. Veuillez noter que le traitement en parallèle s’applique uniquement au mode de transport direct, car les accélérateurs WAN intégrés traiteront néanmoins les disques de manière séquentielle indépendamment de ce paramètre.

Réplication à partir de sauvegardes situées dans une cible cloud. Les utilisateurs peuvent maintenant effectuer la réplication à partir de sauvegardes situées dans une cible cloud. Cela permet d’activer une nouvelle option de DR sans générer de trafic réseau supplémentaire ni affecter les VMs de production.

Améliorations de la sécurité. Le service Veeam Cloud Connect tentera maintenant d’utiliser des algorithmes d’authentification TLS 1.2 et TLS 1.1 plus sécurisés en établissant une connexion vers le prestataire de services. De plus, le basculement vers SSL 3.0 a été explicitement désactivé pour tous les composants Veeam Cloud Connect.

Sauvegarde de la configuration vers une cible cloud. Nouvelle prise en charge des sauvegardes de configurations vers une cible cloud, sauf pour celles sauvegardées au moyen d’une cible évolutive.

Veeam Cloud Connect (pour les prestataires de services)

Prise en charge des chaînes de fichiers de sauvegarde par VM. Les cibles cloud peuvent désormais être des cibles de sauvegarde pour lesquelles le paramètre de chaînes de fichiers de sauvegarde par VM est activé. Cela permet d’améliorer l’évolutivité et la compatibilité avec les appliances de stockage avec déduplication.

Prise en charge de Scale-Out Backup Repository. Les cibles cloud peuvent maintenant être des cibles de sauvegarde évolutives pour simplifier l’administration du stockage de sauvegarde et permettre des économies de coûts aux prestataires de services. Le processus de migration des sauvegardes client existantes de simples cibles vers des cibles de sauvegarde évolutives sera fourni par Veeam. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le forum Veeam Cloud & Service Provider.

Prise en charge de l’intégration ReFS avancée. Les cibles cloud répondant aux conditions de l’intégration ReFS avancée sont entièrement compatibles avec la fonctionnalité correspondante.

Journalisation améliorée des diagnostics. De nombreuses améliorations ont été apportées à certains domaines particuliers de la journalisation des tâches de clients, là où il était possible de le faire sans exposer leurs informations confidentielles.

Bande

Nettoyage automatique du lecteur de bandes. Oui, enfin ! Le serveur de sauvegarde supervisera désormais les événements de statut des lecteurs de bandes et effectuera automatiquement un nettoyage si nécessaire, dans la mesure où une cartouche de nettoyage est disponible dans la bibliothèque de bandes.

Priorité des tâches de bande. Nous avons clairement reçu votre message et ajouté une option pour différer le démarrage des tâches principales lorsque les tâches de bande traitent encore certains des fichiers de sauvegarde nécessaires au lieu d’annuler les tâches de bande immédiatement.

Améliorations des notifications d’attente de bande. Le rapport envoyé par e-mail et le message de journalisation de la tâche contiennent désormais des informations sur le périphérique à bandes et le pool de médias manquant de supports libres.

Rétention ajustable des ensembles de supports GFS. De façon similaire aux « simple media pools », il est maintenant possible de changer la rétention de supports précédemment écrits à l’intérieur de tout ensemble de supports GFS.

Variable supplémentaire pour les ensembles de supports. Nouvelle variable « month numeric » ajoutée aux variables de nommage des ensembles de supports.

Améliorations de l’assistant des tâches de bande. Vous pouvez maintenant sélectionner plusieurs fichiers à ajouter simultanément à une tâche de bande, consulter des informations complémentaires sur le pool de médias sélectionné dans l’assistant de tâches de bande et spécifier le délai d’attente des tâches de sauvegarde liées en heures (en plus des minutes).

Autorisations accordées aux opérateurs de sauvegarde. Le rôle utilisateur Veeam Backup Operators est désormais autorisé à effectuer des opérations essentielles de gestion de l’infrastructure des bandes telles que l’inventaire, l’éjection, la relance de l’analyse, etc.

Autres optimisations. Les optimisations supplémentaires comprennent des améliorations moins visibles qui renforcent la stabilité et la performance de l’archivage GFS, des traitements en parallèle, du chiffrement des bandes, de la restauration au niveau des fichiers et des opérations sur les catalogues.

Interface utilisateur

Nouvelles options de rétention pour VeeamZIP™. Des options supplémentaires de rétention des sauvegardes VeeamZIP de trois mois, six mois et un an ont été ajoutées aux options existantes pour les clients utilisant VeeamZIP en tant qu’outil d’archivage des VMs.

Seuil d’espace libre pour datastores de production. Vous pouvez désormais définir le pourcentage d’espace disque libre sur le datastore de production et indiquer quand les tâches doivent envoyer un avertissement ou échouer entièrement au lieu de créer un snapshot de VM pour empêcher le datastore d’être saturé par les données de snapshots. C’est un ajout à la valeur de Registre existante BlockSnapshotThreshold (par défaut 2 Go) qui sert encore de dernière ligne de défense quand la fonctionnalité ci-dessus est désactivée, comme c’est le cas pour les mises à niveau d’utilisateurs. Les nouveaux paramètres se trouvent dans le menu Options > Notifications.

Sélection de proxy. Vous pouvez désormais spécifier le proxy et le type de disque à utiliser lors de l’exportation des volumes sauvegardés en tant que disques virtuels.

Avertissement de restriction horaire. Nous afficherons maintenant un avertissement si un utilisateur tente de démarrer une tâche pendant les plages horaires non autorisées. Ceci est défini par le paramètre de fenêtre de sauvegarde de la tâche.

Palettes de couleurs. Pour ceux d’entre vous qui trouvent le vert Veeam trop acide, nous proposons maintenant trois palettes supplémentaires avec des couleurs neutres. La palette de couleurs est un paramètre propre à chaque utilisateur attaché à un serveur de sauvegarde spécifique qui permet aux utilisateurs d’attribuer un code couleur aux serveurs pour les distinguer plus facilement lors d’un balayage par Alt + TAB.

PowerShell  
Une stratégie d’exécution plus souple. L’exigence de stratégie d’exécution de l’extension Veeam PowerShell a été réduite de RemoteSigned à Bypass.
Des améliorations constantes comportant de nouveaux cmdlets ont été introduites pour englober toutes les nouvelles fonctionnalités de la version 9.5. De nombreuses améliorations aux cmdlets existants ont également été apportées en réponse aux commentaires des utilisateurs.
Améliorations pour prestataires de services

Améliorations de la sauvegarde et de la restauration de la configuration. À la demande générale, l’e-mail de rapport sur la sauvegarde de la configuration comprend désormais le nom du serveur de sauvegarde. De plus, la migration de la base de données de configuration du serveur Veeam Cloud Connect est désormais pleinement prise en charge par une restauration de la configuration en mode Migration.

Améliorations de l’API RESTful. Nouvelle prise en charge de l’administration des tâches de copie des sauvegardes et des fichiers de sauvegarde, API existantes étendues pour la restauration au niveau des fichiers et la planification des tâches selon les commentaires et nombreuses améliorations mineures.

VMs d’évaluation. Avec les licences par abonnement et par VM, le produit effectuera maintenant le suivi des nouvelles VMs séparément dans le cadre du reporting d’utilisation intégré. De telles VMs ne seront pas comprises dans les rapports d’utilisation jusqu’au mois suivant.