Stockage objet dans le NOUVEAU Veeam Backup pour Microsoft Office 365 v4

L’expansion incessante du marché Microsoft Office 365 rend les sauvegardes plus essentielles que jamais. Chez Veeam, nous proposons version après version de nouvelles fonctionnalités pour aider les entreprises à maîtriser totalement leurs données Office 365 et offrir toujours plus d’options à nos clients ! Certains administrateurs exigent que les données Office 365 soient sauvegardées sur site, tandis que d’autres préfèrent le cloud public, destination idéale permettant un déploiement à moindre coût, sans aucune limitation en termes d'évolutivité. C’est pourquoi nous sommes fiers de vous présenter aujourd'hui Veeam Backup pour Microsoft Office 365 version 4, qui inclut un déploiement optimisé pour les entreprise orientées cloud et toutes celles qui cherchent à tirer parti de la puissance du cloud. Les différentes améliorations de cette nouvelle version vous permettront de bénéficier de meilleurs coûts de stockage et d'une évolutivité illimitée tout en renforçant la sécurité et en accélérant les performances de sauvegarde.

Prise en charge du stockage objet

À compter de la version 4, vous pouvez vous appuyer sur le stockage objet pour transférer vos données Office 365. Vous avez le choix parmi différents fournisseurs, comme Amazon S3, Microsoft Azure Blob, IBM Cloud ou d’autres stockages compatibles S3 ou même des stockages objet sur site.

Ce stockage objet spécifique servira d’extension à une cible de sauvegarde pour que les sauvegardes lui soient directement transférées !

Une fois configurée pour le transfert des données, la cible de sauvegarde se décompose ainsi :

  • un dossier local dans lequel se trouvent les métadonnées (base de données Jet),
  • un stockage objet contenant les métadonnées et les sauvegardes.

Au démarrage de la tâche de sauvegarde, les données sont d’abord transférées vers le cache local (stocké en mémoire RAM uniquement), avant d’être envoyées directement vers le stockage objet. Les métadonnées sont stockées dans le cache local pour présenter l’objet directement via Veeam Explorer, mais le contenu de l'objet lui-même (texte d’e-mail, pièce jointe, informations de rendez-vous, contenu de fichier...) est conservé dans le stockage objet.

De plus, lorsque vous effectuez une restauration via Veeam Explorer, vous êtes averti des coûts potentiels d’accès aux données dans le stockage objet. Voici un exemple de notification lorsque vous ouvrez un point de restauration avec Veeam Explorer pour Microsoft Exchange.

Sécurité renforcée grâce au chiffrement

Outre la prise en charge du stockage objet, nous avons ajouté la possibilité de chiffrer les sauvegardes Office 365 qui s’y trouvent. Pour ce faire, vous devez activer le chiffrement lors du paramétrage initial de la cible de stockage objet. Intégrer le chiffrement directement dans le produit permet de résoudre de nombreuses difficultés habituellement rencontrées.

Nous avons aussi ajouté un gestionnaire de mots de passe. Ceux-ci servent à protéger la clé de chiffrement elle-même qui est stockée dans le fichier de sauvegarde. Cette clé est générée à chaque exécution d’une tâche de sauvegarde.

Face à la multiplicité des fournisseurs de stockage, la version 4 offre également un gestionnaire d’informations d’identification qui répertorie vos comptes reliés à Amazon AWS, Microsoft Azure Blob, IBM Cloud ou d’autres stockages compatibles S3.

Des sauvegardes encore plus rapides !

Dans la version 3, nous avions apporté d’importantes modifications concernant les sauvegardes SharePoint Online et OneDrive for Business. Avec la version 4, nous allons encore plus loin.

Dans Office 365 ou Azure Active Directory, vous pouvez créer un groupe de sécurité qui ne soit pas activé par e-mail, contenant un ensemble de comptes qui servira pour la sauvegarde. Dans SharePoint Online, la limitation s’effectue par compte. Microsoft se sert de cette caractéristique pour assurer la continuité d’exécution et la disponibilité. La vitesse de sauvegarde peut donc s’en trouver impactée. Cette nouvelle fonctionnalité et les comptes multiples accélèrent les sauvegardes et réduisent le risque de limitation.

Autres améliorations

Nous avons apporté d’autres améliorations outre l’accélération de la sauvegarde et la prise en charge du stockage objet.

La possibilité d’exclure les contacts et le calendrier de la stratégie de rétention en fait partie. Cela permet de les sauvegarder « indéfiniment » tant que la boîte aux lettres associée est protégée. Il suffit de cocher les nouvelles cases des contacts et du calendrier pour que tous ces objets soient sauvegardés, puis conservés indéfiniment par la suite.

Autre demande que nous avons satisfaite : la prise en charge de groupes de sécurité qui ne soient pas activés par e-mail comme source de tâche de sauvegarde. Cela simplifie la configuration et l’automatisation des tâches de sauvegarde. Il est dorénavant possible de sélectionner un groupe de sécurité comme source dans la tâche de sauvegarde.

Enfin, nous avons complété le rapport de protection des boîtes aux lettres en y ajoutant les informations suivantes :

  • boîtes aux lettres de groupe,
  • boîtes aux lettres publiques,
  • boîtes aux lettres partagées.

En conclusion

Prêt à bénéficier de coûts réduits et d'une évolutivité illimitée du stockage objet pour vos sauvegardes Office 365 ? Pour commencer dès aujourd’hui, téléchargez une version d’évaluation gratuite de 30 jours ! Nous proposons même une Community Edition GRATUITE indéfiniment  jusqu'à 10 utilisateurs et 1 To de données SharePoint.

Niels Engelen
Niels Engelen
Niels Engelen (vExpert, VCP-DCV, CCNA, VMCA) est un spécialiste mondial de la technologie pour Veeam Software. Niels est un blogueur connu et un membre actif de la communauté de la virtualisation. Il a plus de huit ans d’expérience en informatique, principalement dans la virtualisation, l’automatisation et les technologies cloud.
More about author
Rate the quality of this Article:
5.00 out of 5 based on 1 vote
Please wait...
V10

Better Backup

Faster. Stronger. Smarter

Learn more