Maintenir la disponibilité 24.7.365 des applications et des données n’est pas une tâche facile. Le coût annuel moyen estimé des temps d’arrêt dans les entreprises peut s’élever jusqu’à 16 millions de dollars, et ce coût continue à augmenter. Alors que nous entrons plus avant dans l’ère de la transformation numérique, il devient de plus en plus critique pour les DSI de simplifier leur exploitation, de respecter ou de dépasser leurs SLAs en matière de disponibilité et d’harmoniser étroitement les capacités de leur infrastructure virtuelle et celles des solutions de protection des données.

Nous croyons qu’il existe une relation symbiotique entre les déploiements ESXi de VMware et les solutions de disponibilité de Veeam. Veeam souhaitait mieux déterminer et démontrer les conséquences et les avantages qu’expérimentent nos clients utilisant également VMware. C’est pourquoi nous avons demandé à IDC de réaliser une étude indépendante auprès de nos clients, dont 85 % utilisent aussi VMware.

L’étude d’IDC montre clairement que les clients qui ont déployé Veeam avec VMware sont plus satisfaits et respectent davantage leurs SLAs que ceux qui déploient VMware seul. Les données montrent que le temps de restauration réel en utilisant VMware avec Veeam est plus de deux fois plus court que le temps de restauration de VMware sans Veeam. Le RPO avec Veeam est dix fois plus court qu’avec VMware seul. En ce qui concerne le RTO aussi bien que le RPO, les clients de Veeam ont pu dépasser les exigences du SLA. Conclusion ? Veeam et VMware sont clairement mieux ensemble !

L’étude montre également que les clients de Veeam virtualisent leur infrastructure bien plus que la moyenne du marché et considèrent Veeam comme un facilitateur des déploiements de virtualisation futurs. Environ 70 % des charges x86 sont actuellement virtualisées. Cependant, ce pourcentage est plus élevé pour les clients utilisant les solutions Veeam. Les données indiquent que 78 % des clients Veeam sont virtualisés à plus de 75 % (et 46,5 % d’entre eux sont virtualisés à plus de 90 %). De plus, près de trois clients sur quatre (73 %) voient Veeam comme un facteur qui favorise la virtualisation ultérieure.

Près de 80 % des clients de Veeam indiquent prévoir d’éliminer ou de diminuer l’emploi des produits de sauvegarde traditionnelle dans leurs environnements. Nous savons que la sauvegarde traditionnelle ne suffit plus et nous savons que nos clients sont d’accord sur ce point !

L’étude d’IDC porte sur un total de 1 244 réponses de clients Veeam d’Amérique du Nord, d’Europe et dans le reste du monde. Pour télécharger l’étude complète, visitez IDC Research : Veeam favorise l’adoption de l’infrastructure virtuelle et l’atteinte des niveaux de service.

GD Star Rating
loading...